Message du président sept. & octobre 2008

Pourquoi pratiquons-nous et enseignons-nous le Taekwon-Do ITF?

Je voudrais commencer ce message en vous racontant une histoire: le roi et son maître :

Il y a longtemps, très loin d´ici, il y avait un royaume paisible. Parce que leur roi était bon et juste, le peuple était prospère et heureux. Malheureusement, le roi devint soudainement malade et mourut.

Son fils unique, qui était encore très jeune, devint alors roi. Mais le jeune roi était bien conscient qu’il n’était pas prêt à prendre les responsabilités qui viennent avec le trône. Il craignait de commettre des erreurs et d´en faire souffrir son peuple.

Plusieurs personnes dans le royaume étaient heureuses de lui porter conseil et assistance. L´un d´eux proposa au roi qu´il accepte de le laisser gouverner comme vice-roi jusqu´à ce qu´il soit plus vieux et plus mature pour régner sur le royaume.

Le jeune roi était tourmenté. En qui pouvait-il avoir confiance? Il demanda à sa mère, et elle lui proposa de consulter son ancien maître, un homme très sage qui s´était retiré de la ville pour aller méditer paisiblement au sommet d´une montagne. Après de longs préparatifs en vue de son voyage et après un périple épuisant, le jeune roi atteignit finalement le sommet de la montagne.

Le sage et le roi se saluèrent avec le protocole approprié, et le sage enchaîna : « Majesté, vous êtes maintenant le roi du royaume. Pourquoi me rendez-vous visite, alors que vous devriez être à votre palais en train de gouverner le pays? »

Le jeune roi lui expliqua qu´il voulait pouvoir compter sur un bon conseiller pour l´assister dans sa tâche, mais qu´il ne savait pas lequel choisir. Il étala devant son maître les documents contenant les détails de l´expertise et de l´expérience de chacun des candidats et lui demanda du conseil.

Le maître examina les documents, puis les mit de côté. Il répondit simplement : « Vous êtes le roi. Vous devez choisir. »

Le jeune roi expliqua qu´il était très jeune et qu´il n´avait pas encore suffisamment d´expérience pour faire le choix le plus judicieux. « Je sais que vous êtes un homme très sage », dit-il. « C´est pourquoi je vous demande de m´aider. »

Mais son maître lui répondit : « Je ne choisirai pas à votre place. » Puis, il ferma les yeux et commença à méditer. Le jeune roi était très déçu. Plusieurs heures passèrent, et quand le maître ouvrit les yeux, le jeune roi était toujours à genoux devant lui.

Le vieil homme ordonna au roi de s´en aller, mais ce dernier répondit qu´il ne partirait pas avant que son maître ne l´ait aidé à prendre sa décision. Il le supplia : « Aidez-moi, pour l´amour du royaume! » Voyant que son élève était sincère et qu´il ne partirait pas avant d´avoir reçu sa réponse, le maître lui répondit : « Je ne dirai pas laquelle de ces personnes vous devriez choisir, mais comme vous insistez, je vous donnerai quelques conseils. J´espère que vous serez ensuite capable de faire votre choix. »

Le maître demanda au roi de regarder les documents décrivant les candidats et d´en identifier ceux que ne seraient pas en mesure de se présenter régulièrement au palais à cause de leur santé fragile. Réalisant que ceux-ci ne pourraient agir adéquatement comme son conseiller, le roi retrancha trois des douze candidats.

Ensuite, le maître demanda au roi d´énumérer les principaux problèmes qui régnaient dans son royaume. Le roi lui répondit qu´il voulait améliorer le système d´éducation de son pays et fournir de meilleures conditions de vie à son peuple, en particulier dans les régions rurales. Il insista aussi sur l´importance d´avoir une armée puissante. «Vous avez observé votre père régner sur le royaume pendant des années et je suis convaincu que vous connaissez déjà plusieurs des qualités et traits de caractère que devront posséder votre conseiller », dit le vieux maître

Le roi comprit donc qu´il devait pouvoir compter sur les compétences de son conseiller dans les domaines qu´il venait de citer. Il retrancha six autres candidats qu´il ne jugeait pas apte à l´aider dans ses tâches. « Mais comment dois-je choisir parmi les trois candidats restants? » Le vieil homme lui répondit en lui posant quelques questions : «Lequel fait toujours preuve du respect pour le roi? Lequel est vraiment dévoué et digne de confiance? Sur lequel pouvez-vous compter pour défendre le royaume? Lequel ne joindra jamais l´ennemi pour en tirer profit personnellement? »

Le jeune roi réfléchit à ces questions et comprit finalement : il avait besoin d´un conseiller avec des valeurs solides et nobles. Il n´y avait qu´un candidat sur qui il pouvait vraiment se fier. Alors après avoir remercié infiniment son maître, le roi retourna à son palais et fit l´annonce de sa décision. Avec le précieux guide de son maître, le jeune roi avait appris à prendre une décision judicieuse et sage.

Le conseiller servit son roi fidèlement durant de nombreuses années. Pendant le règne du roi, le royaume devint encore plus prospère et les gens encore plus heureux.

Il s´agit d´une histoire qui me fut raconté alors que je commençais à pratiquer le Taekwon-Do au Vietnam. J´étais alors encore très jeune. Je me suis toujours souvenu des critères dont le jeune roi s´était servi pour prendre sa décision.

Je raconte cette histoire à mes élèves depuis plus de trente ans, et elle était incluse dans la publication en français intitulée « L´avis philosophique » pour faire la promotion du Do (rédigée en collaboration avec madame Micheline Lefrançois et docteur Jean Brunelle de l´Université Laval et publiée en 1987).

J´ai appliqué ces critères pour prendre des décisions concernant des gens dans ma vie personnelle et professionnelle, réalisant à quel point il est important de s´entourer de gens qui partagent mes valeurs et qui peuvent m´aider à atteindre mes objectifs. Les gens avec qui nous vivons peuvent avoir une influence positive ou négative sur notre vie, alors nous devons bien choisir nos amis et nos collègues.


Pourquoi est-ce que je vous raconte cette histoire?

Dans mes messages précédents, je vous ai parlé du Taekwon-Do en tant qu´art martial et j´ai expliqué que, malheureusement, il y a encore trop de gens qui ne comprennent pas l´essentiel du Taekwon-Do. J´ai choisi de vous raconter cette histoire aujourd´hui parce que je voudrais rappeler à tous – en particulier aux instructeurs de l´ITF – l´importance d´insister sur les valeurs de base de la pratique du Taekwon-Do.

Dans cette histoire, le maître (le sage) n´a pas dit au jeune roi lequel des candidats qu’il devait choisir. Plutôt, il l´a aidé à comprendre comment prendre une décision judicieuse et sage en se basant sur des principes logiques et des valeurs fondamentales.

Ces critères correspondent à trois objectifs fondamentaux de la pratique du Taekwon-Do qui nous permettent de devenir de meilleures personnes :

  1. améliorer notre condition physique,
  2. acquérir des compétences techniques en Taekwon-Do et en autodéfense,
  3. améliorer notre personnalité en appliquant les valeurs humaines du Taekwon-Do (le Do) .

Examinons les trois objectifs

Regardons de plus près ces trois objectifs :

  1. améliorer notre condition physique

    Exercice d´assouplisement

    Le Taekwon-Do est une activité physique qui respecte la nature du corps humain, qui implique le corps en entier et qui est appropriée pour les gens de tous âges. C´est une ensemble d’exercices très complets, en particulier avec l’introduction du mouvement de vague. Au fil des années, la pratique du Taekwon-Do a évoluée. Elle procure maintenant une sensation de bien-être physique et un équilibre qui nous permettent de profiter une meilleure vie en général.

    Avec un enseignement de qualité et un entraînement structuré, n´importe qui peut améliorer sa condition physique, développer des aptitudes techniques et d´autodéfense, mais pour atteindre le plein potentiel de la pratique du Taekwon-Do, l´élève doit être discipliné et s´entraîner régulièrement et sérieusement. Même ceux qui sont des adeptes depuis plusieurs années savent qu´il faut continuer à s´entraîner afin de garder un bon équilibre et profiter pleinement du Taekwon-Do.

  2. acquérir des compétences techniques en Taekwon-Do et en autodéfense

    L´entraînement dynamique avec boucliers

    Maîtriser les techniques du Taekwon-Do devrait certainement être un objectif pour tout adepte, mais l´habilité à se défendre efficacement est également très important.

    En fait, Général Choi Hong Hi a écrit que de se mériter une ceinture noire en Taekwon-Do signifiait que l´élève était capable de se défendre lui-même. Nous ne devons surtout pas négliger l´autodéfense dans notre entraînement. Ces techniques sont efficaces et peuvent s´adapter à l´âge et à la condition physique de l´élève.

    La pratique du Taekwon-Do devrait se baser sur le Cercle de l´entraînement introduit dans l’Encyclopédie du Taekwon-Do élaborée par notre par notre Fondateur, le Général Choi . Ceci assurera à l´élève d´atteindre un bon équilibre entre les différents aspects de la pratique du Taekwon-Do.

  3. améliorer notre personnalité en appliquant les valeurs humaines du Taekwon-Do

    Cours théorique

    Le Taekwon-Do est un excellent produit et nous somme fiers de le promouvoir car il répond aux besoins fondamentaux de l’être humain en termes de santé physique, et aussi grâce au Do, la philosophie basée sur les valeurs universelles. Les deux premiers objectifs correspondent à l’aspect physique – le Tae et le Kwon - alors que le troisième objectif correspond au Do. En tant qu’adeptes de Taekwon-Do nous avons la chance de pouvoir en étudier la philosophie développée par notre Fondateur et d’apprendre à l’appliquer dans notre vie quotidienne. Cela peut nous aider à trouver l’équilibre dans notre vie.

    Voici un exemple pour illustrer ce point : Un compétiteur peut se préparer pour une compétition en s’entraînant régulièrement, en maîtrisant les techniques, en pratiquant ses formes, combats et/ou techniques de cassage, et en se préparant mentalement pour affronter ses adversaires. Après avoir travaillé aussi fort, il peut penser avec raison qu’il est prêt pour sa compétition. Cependant, s’il n’a pas été guidé par les principes du Do et que son seul objectif est de remporter une médaille, il pourrait bien réagir comme le compétiteur cubain qui a fait honte à son sport et à lui-même lors des derniers Jeux Olympiques avec son comportement anti-éthique.

    Dans les dernières années, l’ITF a encouragé ses instructeurs à mettre davantage l’emphase sur le Do, donc à enseigner le mode de vie du Taekwon-Do à leurs élèves. Nous avons élaboré le programme d’enseignement du Do. Ce programme est basé sur le credo du Taekwon-Do : courtoisie, intégrité, persévérance, contrôle de soi et courage. Les élèves apprennent à bâtir un monde meilleur grâce à la paix, à la justice et à la liberté – réalisant ainsi leur promesse faite chaque fois qu’ils récitent le serment de l’adepte. Le Do n’est pas seulement une théorie qu’il faut apprendre pour passer ses examens. C’est une source d’inspiration pour nous aider à prendre des bonnes décisions. En effet, ce que nous apprenons au Taekwon-Do peut nous aider à améliorer chacun des aspects de notre vie.

    Vivre le mode de vie du Taekwon-Do nous permet de réaliser le besoin d’atteindre un certain équilibre et nous donner les outils pour prendre des décisions basées sur des principes moraux. En enseignant chacun des 4 aspects du Taekwon-Do – et non en enseignant le Taekwon-Do comme un sport de combat – nos instructeurs aident leurs élèves à profiter pleinement de ce que le Taekwon-Do a à leur offrir.


Courtoisie exprimée comme le respect du Protocole

Vous avez peut-être remarqué dans l’histoire du jeune roi que le roi et son ancien maître se sont salués de façon formelle et appropriée. Ce n’est qu’ensuite que le vieil homme s’est renseigné du but de la visite du roi. En respectant le protocole, chacun a fait preuve de respect pour l’autre. Le jeune roi fit preuve de respect pour le savoir et la sagesse de son ancien maître, alors que ce dernier fit preuve de reconnaissance pour son ancien élève qui est devenu roi.

Le premier élément du credo du Taekwon-Do est la courtoisie, qui est souvent défini comme « respect ». Dans un sens, nous faisons preuve de respect envers le Taekwon-Do en nous pliant au protocole. Le protocole implique le respect envers tous : les autres adeptes, les autres compétiteurs et les arbitres, et en particulier envers nos professeurs.

Pourquoi la mère du jeune roi lui a-t-elle conseillé de consulter son ancien professeur? Pourquoi le roi a-t-il entrepris un long périple pour aller le rencontrer? Sans doute parce qu’ils savaient tous deux par expérience que le vieil homme était très sage et qu’ils pouvaient se fier à ses conseils. Il a mérité le respect de la famille royale par ses qualités.

Comme le vieux sage dans l’histoire, nos professeurs transmettent leur savoir à leurs élèves. Les professeurs donnent le bon exemple en faisant preuve de respect pour les autres. Mais comme le vieux sage, ils doivent mériter le respect de leurs élèves. En partageant leurs connaissances et en démontrant leurs compétences, ils se mériteront leur respect.


Conclusion:

Le Taekwon-Do, l’aspect physique et la philosophie, est très complexe et continue d’évoluer. Je suis heureux de dire qu’après 40 ans en tant qu’adepte en Taekwon-Do ITF, je continue d’apprendre sur les différents aspects du Taekwon-Do.

J’ai choisi d’écrire sur cet important sujet aujourd’hui car plusieurs de nos écoles ITF à travers le monde commencent une nouvelle session en septembre et j’ai voulu rappeler à nos instructeurs l’importance d’insister sur les trois objectifs fondamentaux qui nous permettent de devenir de meilleures personnes :

  1. améliorer notre condition physique,
  2. acquérir des compétences techniques en Taekwon-Do et en autodéfense,
  3. améliorer notre personnalité en appliquant les valeurs humaines du Taekwon-Do.

Nos instructeurs ont beaucoup de responsabilités. Ils doivent recruter de nouveaux élèves, se tenir à jour avec les techniques et les approches pédagogiques, adapter leur enseignement en fonction des besoins de leurs élèves, donner des cours intéressants, motiver les élèves qui se découragent et donner le bon exemple.

En mettant l’emphase sur ces trois objectifs fondamentaux ci-haut mentionnés, nos instructeurs s’assureront que leurs élèves vivent à fond le mode de vie du Taekwon-Do.

Vivre le mode de vie du Taekwon-Do signifie : rester actif physiquement et travailler sans cesse en vue de nous améliorer à chaque jour

Sincèrement vôtre,

Me Trân Triêu Quân
Président
Québec, Canada - 9 septembre 2008

Je souhaite que vous trouviez ces messages informatifs et motivants.
Je vous invite de faire part vos préoccupations et vos suggestions.
Click Veuillez cliquer ici pour me transmettre un courriel.

* illustration taken from the tale: Dorani Book: Mythes et légendes du monde Atlas junior. Éditions Atlas, 2005

auteur:
date de: 2011-06-13 21:08:36
Nombre de lectures: 2283
  • Usuarios